12-12-2016 | Ref : 422 | 1016 |

Retour

LA COMPAGNIE D'APPUI S'ENTRAINE POUR LE GAM

Après avoir gravi les sommets environnants de Nîmes (Mt-Aigoual - Mt-Ventoux), la compagnie d’appui (CA) du 2e REI, commandée par le capitaine Raphaël CRONIER, est partie se confronter aux Alpes et à la neige via un séjour de 15 jours au chalet de la 6e BLB à Beuil (1460m.) situé dans le parc du Mercantour. L’objectif était de se préparer au Groupement d’Aguerrissement en Montagne (GAM) que la compagnie effectuera en février prochain.

Les routes sinueuses et escarpées des gorges du Cians, ainsi que la pluie diluvienne qui les accueille, font prendre conscience d’emblée aux légionnaires du cadre grandiose et exigeant qui les attend. Dès leur arrivée, les sections profitent du mur d’escalade du chalet pour se familiariser avec les techniques de franchissement en montagne et revoir les nœuds de base. Le chef de centre délivre quelques instructions sur le stationnement en montagne ainsi que sur le fond de sac nécessaire en montagne : malheur aux sacs trop lourd !

Bien informée et motivée, la compagnie s’élance pour une première course en montagne de 22 kilomètres. Malgré un démarrage pluvieux, le grand St-Antoine intervient en faveur des légionnaires et le temps devient plus clément, permettant ainsi de faire l’ascension des Cluaux (2100mètres) avec un total de 1150 mètres de dénivelé positif en 06h00 de marche. Les parois du site d’escalade naturel de Beuil permettent aux sections de s’entrainer sur le rappel et l’escalade mais aussi de tester leur appréhension sur des rappels guidés montés par la section d’aide à l’engagement débarqué. Une Course d’orientation compagnie est organisée avec un dénivelé de 900m, et certains, entre deux balises, pourront découvrir une carcasse de chevreuil déchiquetée par les loups du Mercantour !

En début de deuxième semaine, une course est prévue sur le col de la Croussette à 2400 mètres. L’objectif du commandant d’unité est clair : « Se déplacer dans la neige avec sac à dos et équipement pour atteindre une zone d’instruction favorable ». Raquettes fixées aux sacs à dos, guêtres aux pieds, la compagnie laisse peu à peu les forêts de sapins pour entrer dans le parc du Mercantour : la neige est au rendez-vous. Après quelques mètres d’acclimatement et quelques chutes, la compagnie évolue avec aisance en raquettes malgré l’ascension qui se fait plus rude. Un rapide casse-croute pris, cadres et légionnaires de la CA vont démarrer l’instruction montagne. Par demi- groupe, le chef de centre fait construire aux sections un abri neige. Les chefs de groupes répartissent les rôles : les uns sondent pour estimer l’épaisseur de la neige, les autres sortent leur pelle à neige et commencent à faire la tranchée pour l’abri.

Caporaux et légionnaire se relayent pour creuser à l’intérieur de la neige et réaliser l’abri sous la neige, sans oublier la fameuse fosse à froid. Dans le deuxième groupe, le travail porte sur l’utilisation du détecteur de victime d’avalanche et la recherche de victime dans la neige. Cette instruction essentielle nous rappelle que la montagne est un milieu exigeant qu’il faut aborder avec une grande préparation et beaucoup d’humilité. L’instruction terminée, la compagnie redescend sur sa zone de bivouac du lac de Beuil (1800 mètres), une fois le bivouac installé et les sentinelles en place, un vin chaud bienfaiteur vient réchauffer la compagnie. Le lendemain, si le retour sur le chalet se passe sans difficulté, les traits tirés de certains prouvent que le froid s’est invité sous certaines « guitounes » et que des investissements en vêtements chauds seront à prévoir avant le GAM.

Ces deux semaines en montagne auront permis de toucher du doigt le déplacement dans la neige, la préparation du sac en fonction du dénivelé mais surtout de prendre conscience qu’en montagne encore plus qu’ailleurs c’est la force morale et la cohésion de la compagnie qui font la différence. Les légionnaires de la compagnie d’appui restent tous motivés et prêts pour affronter le GAM et ainsi peut-être pouvoir accrocher « un gentil édelweiss » au col de leur tenue FELIN.

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc